SFR Presse
Var Matin
20 avril 2019

Jozef Drzik garde une bonne image d’Épinal

1 min

Il ne va pas reconnaître Poissompré, patinoire reconstruite en 2011. Mais il va croiser des vieilles connaissances. Jozef Drzik, entraîneur et défenseur des Boucaniers, parle d’Épinal avec une pointe de nostalgie. « C’est ma deuxième ville natale ! Ça ne pouvait pas tomber mieux que le Carré final se joue là-bas », concède le joueur, qui a porté la tunique pendant quatre saisons (entre 1999 et 200

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :