SFR Presse
Corse Matin
5 avril 2019

25 ans après le 1er Sidaction, gare à la "banalisation"

1 min

En 1994, lors du premier Sidaction, la comédienne Clémentine Célarié embrassait un séropositif sur la bouche pour montrer que le virus ne se transmet pas ainsi. 25 ans plus tard, alors que les traitements ont progressé, l’association alerte sur la "banalisation" de l’épidémie. "Comme le dit notre slogan, n’oublions pas que le virus du sida est toujours là", déclare Françoise Barré-Sinoussi, présid

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :