SFR Presse
Madame figaro
3 janvier 2019

Pourquoi le brunch veut la peau du lunch ?

Valérie de Saint-Pierre

1 min

1 like

Valérie de Saint-Pierre
Valérie de Saint-Pierre

Sa première grosse vague date des années 1980… On découvrait alors le plaisir de boire du jus d’orange avec du salé, et de manger des viennoiseries à l’heure où, souvent, on rêve plutôt d’un jambon-beurre (si l’idée c’est de craquer pour du fat) ! Depuis quelques saisons, avec une massification accrue ces derniers temps, cet hybride (on ne vous fera pas l’insulte de rappeler son étymologie) s’est

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :