SFR Presse
Le Figaro
18 juin 2019

Quentin Dupieux : « Je recrache l’époque »

Etienne Sorin

6 min

Quentin Dupieux, 45 ans et une poignée de films loufoques à son actif, va peut-être casser la baraque avec Le Daim. Il pourra enfin s’acheter un peigne. C’est tout le mal qu’on souhaite à ce cinéaste qui dit « téloche » et « pelloche ». Donc forcément sympathoche. LE FIGARO. - D’où venez-vous  ? Quentin DUPIEUX. - J’ai grandi dans l’Essonne, en banlieue parisienne, dans les années 80. C’était for

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :