SFR Presse
Corse Matin
24 août 2019

André de Caffarelli, chef du pôle urgences et soins continus du centre hospitalier de Bastia "Le nombre de passages augmente de 5 % par an"

P. N.

2 min

P. N.
P. N.

Quel est le principal problème aujourd’hui aux urgences de Bastia ? Il y a en premier lieu un problème de place. Nous ne sommes plus aujourd’hui en mesure d’assurer une prise en charge des malades de bonne qualité. Les locaux sont trop petits par rapport à l’activité du service et cela pose d’importants problèmes de confidentialité, de sécurité des patients et des personnels, et même de dignité de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :