SFR Presse
Le Journal du Dimanche
28 octobre 2018

Dominique Rolin, l’irréductible amoureuse de Philippe Sollers

BERNARD PIVOT,de l’académie Goncourt

4 min

1 like

BERNARD PIVOT,de l’académie Goncourt
BERNARD PIVOT,de l’académie Goncourt

Lui, Philippe Sollers, commençait toutes ses lettres à Dominique Rolin par « Mon amour ». Elle est plus inventive : « Mon Philippe chéri… Mon bienamour… Mon tellement chéri… Mon splendamour… Mon homme-amour… Mon toutankamour… » De 1958 à 2008, les deux écrivains ont échangé plus de 5.000 lettres. C’est l’une des plus impressionnantes et émouvantes correspondances amoureuses. Probablement sans équi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :