SFR Presse
Le Parisien
17 octobre 2019

Les malades font de mauvais médecins

EXCLUSIF Avant de consulter, de plus en plus de patients s’autodiagnostiquent sur Internet. Mais ils se trompent dans 85 % des cas !

Elsa Mari

2 min

Elsa Mari
Elsa Mari

« C’est grave, docteur ? » Dans les cabinets, les malades ne posent plus la question. Ils ont déjà la réponse. C’est ce que montre une étude de la start-up 360 Medics qui réunit les connaissances sur les médicaments pour les professionnels de santé. Sur les 300 soignants interrogés, 83 % déclarent recevoir souvent des patients qui se sont autodiagnostiqués juste avant la consultation.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :