SFR Presse
Libération
25 décembre 2018

Des petits trains pas tranquilles

Victime d’un manque chronique d’investissement, vieillissant et transportant moins de voyageurs, le réseau secondaire est toujours plus menacé.

2 min

Toujours plus de voyageurs, mais un réseau sans cesse atrophié, et surtout vieillissant, hormis sur les lignes à grande vitesse. Tel est le diagnostic que l’on pourrait porter sur la situation du chemin de fer français. L’an passé, la SNCF a annoncé ses meilleurs chiffres de fréquentation depuis 2012 : +10 % pour les TGV (110 millions de voyageurs), +8 % pour les Intercités (26,6 millions de voyag

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :