SFR Presse
L'Union
26 décembre 2018

Michel Périn

1 min

C’était son 17e Dakar, son dernier aussi. Lui le savait mais ne l’a officialisé qu’à son retour d’Argentine. Michel Périn, copilote originaire d’Épernay, a tout connu à partir du 6 janvier à Lima (Pérou) : le meilleur avec, à bord d’une Toyota pilotée par le Néerlandais Bernhard ten Brinke, la victoire dans la 11e étape ; le pire avec l’abandon, la veille de l’arrivée à Cordoba, alors que le podiu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :