SFR Presse
Le Figaro
23 juillet 2019

Impasse sur la Procréation post mortem

Agnès Leclair

1 min

Le projet de loi bioéthique ne prévoit pas l’ouverture de la PMA aux veuves engagées dans un processus médical de procréation avec leur mari avant son décès. En d’autres termes, la PMA post mortem permettrait la naissance d’un enfant orphelin de père. Le gouvernement y a-t-il vu un symbole gênant ? À ce stade, son projet de loi ne prévoit pas cette possibilité. Mais les rapports sortis ce

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :