SFR Presse
L'Union
17 août 2019

Des Colonnes à L’Hemingway

1 min

À l’angle de la place Drouet-d’Erlon et de la rue Chativesle au n° 69, existait déjà en 1894 un café-tabac tenu à l’époque par Michel Friderich. En 1910, il était tenu par Victor Coltier. Après la Grande Guerre, ce café-tabac a été repris en 1921 par Charles Cogneras puis dès 1923 par Louis Bonnivard, et ce, pour de nombreuses décennies, sous l’enseigne « Les Colonnes », la caissière étant Madame

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :