SFR Presse
L'Express
8 avril 2020

La finance parie sur les pandémies

BÉATRICE MATHIEU

2 min

Dans les manuels de finance, le chapitre « fausse bonne idée » pourrait bientôt s’étoffer de quelques pages. « Une fausse bonne idée, vous plaisantez ? C’est surtout une honte », s’enflamme Olga Jonas, professeure à Harvard. Cette économiste, qui a piloté jusqu’en 2016 à la Banque mondiale toutes les opérations d’aides aux pays pauvres en cas de crise sanitaire, ne décolère pas. L’objet de son cou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :