SFR Presse
Le Figaro
28 avril 2019

Ghosn et les mystères de la route d’Oman

La quatrième inculpation de Carlos Ghosn vise des versements à un distributeur omanais performant. Le procès devra faire la part des choses entre mélange des genres, conflit d’intérêts et enrichissement personnel.

Bertille Bayart Emmanuel Egloff

5 min

Bertille Bayart Emmanuel Egloff
Bertille Bayart Emmanuel Egloff

AUTOMOBILE La justice japonaise continue de se heurter à un mur avec Carlos Ghosn. De nouveau libéré sous caution jeudi dernier, inculpé une quatrième fois, l’ex-PDG de Nissan et de Renault se dit toujours innocent des faits qui lui sont reprochés. Le terrible bras de fer entre lui et les équipes du bureau du procureur de Tokyo se poursuit donc, et promet de durer. Les magistrats japonais ont conf

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :