SFR Presse
Sud Ouest
11 janvier 2019

FIAT CHRYSLER

1 min

Le constructeur automobile italo-américain a accepté de verser jusqu’à 515 millions de dollars à différentes autorités américaines qui l’accusaient d’avoir équipé plus de 100 000 véhicules d’un logiciel destiné à fausser leurs émissions polluantes. Fiat Chrysler a également accepté de rappeler ces voitures pour les remettre aux normes afin de solder les poursuites. AIR FRANCE La compagnie aérienne

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :