SFR Presse
Paris Match
18 octobre 2018

DU SANG NEUF POUR MATT DILLON

Par Karelle Fitoussi,@KarelleFitoussi,Karelle Fitoussi

4 min

Par Karelle Fitoussi,@KarelleFitoussi,Karelle Fitoussi
Par Karelle Fitoussi,@KarelleFitoussi,Karelle Fitoussi

Après une longue traversée du désert, l’ex-idole des jeunes revient à son meilleur en serial killer dans « The House That Jack Built », de Lars von Trier. Le come-back est un art délicat. Matt Dillon a raté mille fois le sien, mais il est encore là pour l’admettre. « Il y a une quinzaine d’années, j’étais en pourparlers pour jouer dans une comédie romantique idiote que je n’avais pas envie de tour

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :