SFR Presse
Le Figaro
26 juin 2020

Pour quelques grammes de CO2

Valérie Sasportas

1 min

Comparer l’empreinte carbone du transport aérien à celle d’autres activités ? « Ce qu’il faut, c’est rapporter les émissions de CO2 au service rendu », prévient Marc Cottignies, ingénieur expert à l’Agence de la transition écologique (Ademe). Avant de donner quelques exemples de bilans carbones : le visionnage d’une heure de vidéo en ligne : 400 g ; un email : 4 g mais avec une pièce jointe : 35 g

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :