SFR Presse
Corse Matin
26 septembre 2018

Crise politique après la motion de censure contre le Premier ministre

2 min

L’opposition de centre droit et l’extrême droite en Suède ont uni leurs voix hier pour démettre le Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven, affaibli après les législatives du 9 septembre. Une majorité de 204 parlementaires sur 349 ont voté la motion de censure, soit la totalité des élus de l’Alliance (conservateurs, libéraux, centristes et chrétiens-démocrates) et de l’extrême droite, moin

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :