SFR Presse
Sciences et Avenir
25 mars 2020

Une lignée fantôme tapie dans l'ADN moderne

1 min

PALÉOGÉNÉTIQUE Des chercheurs de l'université de Californie à Los Angeles (ÉtatsUnis) ont repéré des gènes inconnus chez des populations d'Afrique de l'Ouest. Pas moins de 2 à 19 % de leur patrimoine proviennent d'un ascendant qui ne correspond à aucun ancêtre connu, révèle l'analyse génétique. Il serait apparu il y a 650 000 ans et aurait croisé Homo sapiens il y 43 000 ans avant de disparaître.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :