SFR Presse
L'Express
8 octobre 2019

Aucun service public épargné

C. He

2 min

C. He
C. He

C’est un surveillant pénitentiaire surpris en train de faire la prière avec un détenu dans sa cellule, un agent RATP qui refuse de serrer la main d’une collègue féminine ou encore ce centre éducatif fermé qui a dû cesser son activité à cause de la présence d’éducateurs radicalisés. Ces exemples témoignent d’une réalité anxiogène : celle de la radicalisation d’agents de la fonction publique. Police

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :