SFR Presse
Sciences et Avenir
20 novembre 2019

Des chiens retrouvent des tombes de 3000 ans

1 min

ARCHÉOLOGIE Après la recherche de blessés enfouis, de drogue, d'explosifs, d'antiquités pillées, l'odorat exceptionnel des chiens a été utilisé cette fois par les archéologues de l'université de Zadar, en Croatie, pour retrouver des tombes préhistoriques de l'âge du fer ! Pour la première fois, des chiens détecteurs de restes humains ont ainsi permis la mise au jour de 5 tombes situées à plusieurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :