SFR Presse
Libération
22 septembre 2019

Des victimes du Mediator à la vie brisée

Le procès contre la firme Servier s’ouvre ce lundi. Son coupe-faim a causé des centaines de morts et contraint des centaines de personnes à être opérées du cœur. «Libération» s’est entretenu avec trois d’entre elles.

6 min

Il y a Suzanne, Josie, Ceferina, Maryvonne, Huguette, Paquita… Des femmes, beaucoup. Mais aussi Jean-Charles, Yves ou Gérard. Tous victimes du benfluorex, principe actif du Mediator, ce coupe-faim des laboratoires Servier distribué de 1976 à 2009. Des centaines de patients y ont laissé leurs valves cardiaques. Des centaines d’autres, leur vie (lire dans le Libé de ce week-end). Dix ans après l’ale

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :