SFR Presse

Les fausses notes de la cheffe d’orchestre

L’organisation d’un extravagant concert dans les temples d’Angkor, au Cambodge, a viré au fiasco. La justice française vient de conclure son enquête sur cette escroquerie en forme de récital.

Timothée Boutry

4 min

Timothée Boutry
Timothée Boutry

Le projet avait tout pour plaire. Un récital de musique classique donné dans le site prestigieux des temples d’Ang­kor (Cambodge), mêlant le Ballet royal du Cambodge, l’Orchestre national de Birmanie et des musiciens français, le tout monté par la cheffe d’orchestre Odile Perceau — Les amis de Khloros concert — avec le soutien de l’Unesco. Le jour J, le 6 décembre 2013, Aurélie Filippetti, la mini

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :