SFR Presse
Le Figaro
7 février 2019

L’Allemagne porte un coup d’arrêt au monopole de Facebook

L’office des cartels s’oppose à la collecte et à la fusion des données du géant.

Braun, Elisa

2 min

INTERNET Andreas Mundt, le directeur de l’anticoncurrence allemande, a mis trois ans avant de décocher sa flèche contre Facebook. Celle-ci touche le géant du Web en plein cœur : après enquête, le régulateur estime que le modèle lucratif de Facebook est fondé sur un abus de position dominante sur le marché des réseaux sociaux. C’est la première fois qu’un régulateur européen prononce un tel avis c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :