SFR Presse
Le Figaro
22 octobre 2018

Marine Le Pen prise au piège  du rassemblement

Le parti a exclu une eurodéputée prônant une « liste d’union » avec Dupont-Aignan.

Charles Sapin

2 min

Charles Sapin
Charles Sapin

RASSEMBLEMENT NATIONAL Et si Marine Le Pen était prise au piège de son propre « Rassemblement » ? Au lendemain de la présidentielle, la candidate malheureuse a voulu faire de l’ouverture de sa formation un mantra. Un nouveau cap pour ce Front national vieux de 46 ans, dont elle a repris les rênes sept ans plus tôt. Au point de le rebaptiser Rassemblement national, en juin dernier. Mais à sept mois

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :