SFR Presse
Le Figaro
6 juillet 2018

Jeune tué à Nantes : le policier mis en examen

L’auteur du tir mortel, mardi soir, lors d’un contrôle de police, a finalement reconnu avoir actionné son arme « par accident ».

Stéphane Kovacs

2 min

Stéphane Kovacs
Stéphane Kovacs

ÉMEUTES C’est en fait « par accident », et non en état de légitime défense, qu’il a tiré sur le jeune Aboubakar F. mardi soir. Devant les enquêteurs de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), le CRS a contredit, vendredi, sa première version. Il a été mis en examen, vendredi soir, pour « coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et placé sous

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :