SFR Presse
L'Union
7 octobre 2018

Les Bombardiers frappent fort

1 min

La prudence était de mise dans le camp sparnacien hier à Garges, champion de France en titre. Et, le début de match était difficile. Schneider et Acosta, assistés par Edwards, offraient deux longueurs d’avance aux Val-d’Oisiens (4’19). Avec la complicité de Morizet, Tran réduisait l’écart très vite (2-1, 7’34). À BERNAD LA PREMIÈRE LAME, À MORIZET LA SECONDE Hélas pour les Champenois, Edwards et P

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :