SFR Presse
Corse Matin
20 juillet 2018

Les incohérences de la première accusatrice

2 min

De récentes investigations concernant les accusations de viols visant Tariq Ramadan ont de nouveau mis à mal la version de la première plaignante, Henda Ayari, qui était confrontée hier pour la première fois à l’islamologue. En octobre 2017, cette ancienne salafiste devenue une militante laïque avait porté plainte contre le théologien musulman de 55 ans, mis en examen pour viols et incarcéré depui

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :