SFR Presse
L'Indépendant
2 février 2019

L’opposant Juan Guaido tend la main vers Moscou et Pékin

2 min

Un changement de gouvernance au Venezuela serait profitable aux deux principaux créanciers du pays d’Amérique latine, la Russie et la Chine », a déclaré jeudi dans un entretien à Reuters le chef de file de l’opposition, Juan Guaido. Celui qui défie le président Nicolas Maduro depuis qu’il s’est autoproclamé, le 23 janvier dernier, chef d’État par intérim, a dit avoir transmis des messages à Mosco

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :