SFR Presse
Sud Ouest
28 novembre 2018

Le fonctionnaire soupçonné d’espionnage suspendu de ses fonctions

1 min

SÉNAT Le haut fonctionnaire du Sénat soupçonné d’espionnage au profit de la Corée du Nord, Benoît Quennedey, s’est vu « interdire provisoirement » l’exercice de ses fonctions, a annoncé, hier, la présidence de la chambre haute. Elle estime que « si les faits incriminés étaient avérés, ils seraient d’une extrême gravité et seraient de nature à porter atteinte à la perception de notre institution »,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :