SFR Presse
Le Figaro
30 octobre 2019

Margaret Atwood : « Je suis trop vieille pour avoir peur »

RENCONTRE  La romancière canadienne publie « Les Testaments », suite très attendue de « La Servante écarlate », son best-seller mondial.

Alice Develey

4 min

Alice Develey
Alice Develey

PROPOS RECUEILLIS PAR LE FIGARO. - Vous publiez Les Testaments trente-cinq ans après La Servante écarlate. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Margaret ATWOOD. - Dans les années 1990, on sortait de la ­guerre froide. Pendant dix ans, on n’arrêtait pas de répéter que c’était la fin de l’histoire, qu’il n’y aurait plus de guerres, que le capitalisme avait triomphé. Mais, en 2001, il y a eu les to

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :