SFR Presse
La Croix
15 mai 2019

Un scrutin très peu mobilisateur

1 min

Comme ils en ont l’habitude, les Tchèques voteront le vendredi après-midi puis le samedi jusqu’à 14 heures. Soit les 24 et 25 mai. Un scrutin rarement mobilisateur dans le pays. En 2014, avec 18 %, la République tchèque s’était placée avant-dernière dans l’UE quant au taux de participation, devant la Slovaquie (13 %). Cinq ans plus tard, la situation ne devrait guère changer. Selon un sondage de l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :