SFR Presse
Sud Ouest
10 septembre 2018

Juppé aime l’Europe et en même temps Macron

DENIS LHERM,d.lherm@sudouest.fr

2 min

DENIS LHERM,d.lherm@sudouest.fr
DENIS LHERM,d.lherm@sudouest.fr

POLITIQUE Fin des Vendanges de Bordeaux, hier. Les tenants du juppéisme ont plaidé pour l’Europe et réitéré leur bienveillance à l’égard de l’Élysée L’Europe va mal, Macron est à peine mieux, mais il ne faut pas compter sur Alain Juppé pour tirer sur l’ambulance. Le plaidoyer vibrant en faveur de l’Europe et la « bienveillance vigilante » à l’égard du président de la République, voilà ce qu’il fau

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :