SFR Presse
La Voix du Nord
14 juillet 2019

UNE AFFAIRE RÉVÉLATRICE D’UNE DÉRIVE SELON L’OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DES PRISONS

1 min

Ces deux dernières années, l’OIP a reçu près de 200 appels ou courriers de détenus qui déclarent avoir été violentés par des personnels pénitentiaires, deux signalements par semaine en moyenne. Selon l’OIP, le Défenseur des droits a traité, en 2018, autour de 250 saisines mettant en cause des personnels de surveillance. Environ 62 % d’entre elles concerneraient des violences. Ces chiffres émanent

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :