SFR Presse

Deux millions de salariés ont reçu 450 € en moyenne

Les entreprises volontaires ont encore jusqu’au 31 mars pour décider de verser une prime exceptionnelle, non soumise à l’impôt et aux charges sociales, à leurs salariés.

Delphine Denuit,Matthieu Pelloli

2 min

Delphine Denuit,Matthieu Pelloli
Delphine Denuit,Matthieu Pelloli

C’était l’une des mesures phares du plan Macron, mi-décembre, pour répondre à la crise des Gilets jaunes. Selon les premiers chiffres de l’Acoss (souvent appelée la banque de la Sécurité sociale), publiés hier, 2 millions de salariés ont bénéficié de la prime exceptionnelle Macron versée par les entreprises, sur la base du volontariat mais défiscalisée et désocialisée (c’est-à-dire exonérée de cha

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :