SFR Presse
Le Figaro
11 août 2019

En Turquie, Öcalan se dit prêt à mettre fin au conflit

Le chef historique de l’insurrection kurde, détenu depuis 1999, pourrait renoncer à ses revendications séparatistes sous conditions.

Minoui, Delphine

3 min

Minoui, Delphine
Minoui, Delphine

TURQUIE Un nouveau processus de paix est-il en gestation ? Le chef historique de la rébellion kurde, Abdullah Öcalan, a ouvert une nouvelle fenêtre d’espoir, ce jeudi, dans la guerre opposant le PKK à Ankara, en annonçant être prêt à trouver une solution avec les autorités turques sur la question kurde. « J’essaie d’ouvrir un espace pour les Kurdes, a-t-il affirmé dans une déclaration relayée par

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :