SFR Presse
Le Figaro
24 septembre 2018

Avis de tempête sur l’enquête du procureur Mueller

Le no 2 du département de la Justice serait prêt à démissionner, après avoir suggéré qu’on enregistre secrètement le président.

Philippe Gélie

2 min

1 like

Philippe Gélie
Philippe Gélie

ÉTATS-UNIS Rod Rosenstein, le numéro deux du ministère de la Justice (l’Attorney General adjoint), aurait offert sa démission lundi, trois jours après des révélations du New York Times selon lesquelles il a proposé d’enregistrer secrètement le président, et même de sonder les membres du cabinet en vue de le destituer. Ce nouveau fait de trahison dans l’entourage de Donald Trump peut-il rester impu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :