SFR Presse
Libération
2 novembre 2018

«On ne peut pas continuer à faire des politiques dite "cœur de ville" et rester dans la position fiscale actuelle, qui favorise le e-commerce.»

1 min

Des députés veulent taxer de 1 euro les livraisons à domicile de colis commandés sur le Web pour aider les commerces de proximité, reprenant une proposition de l’Association des maires de France. Des amendements au projet de budget 2019 ont été signés par une vingtaine d’élus LREM. Ils prévoient des baisses de taxe foncière pour les commerces de moins de 400 m2, financées par une taxe forfaitaire

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :