SFR Presse
Le Figaro
23 juin 2020

Anne Hidalgo : « Paris me comble. Je ne serai pas candidate à la présidentielle »

La maire sortante est à la tête d’une large coalition, qui unit notamment le Parti socialiste, le Parti communiste et les écologistes. Les sondages la placent comme la favorite de l’élection de dimanche prochain.

Sophie de Ravinel

5 min

2 likes

Sophie de Ravinel
Sophie de Ravinel

LE FIGARO. - Il y a deux ans, vous traversiez une crise très dure, soumise à un procès en légitimité avec la démission de votre premier adjoint. Aujourd’hui, vous faites la course en tête pour votre réélection. Que s’est-il passé ? Anne HIDALGO. - Je dois reconnaître que durant cette mandature, le combat a parfois été très difficile, parfois même violent lorsque les attaques se faisaient ad ho

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :