SFR Presse
Le Figaro
15 septembre 2019

Quelques gouttes de sang pour dépister le trauma crânien

Soline Roy

2 min

BIOLOGIE Chute, accident de la route, agression… Les traumatismes crâniens touchent chaque année 200 à 300 personnes pour 100 000. Dans la majorité des cas, les patients ne présentent pas de symptômes immédiats et l’imagerie cérébrale ne montre aucune lésion. Le traumatisme crânien est alors considéré comme « léger » et, longtemps, il a été relativement négligé. Or l’on sait désormais qu’une commo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :