SFR Presse
Elle
20 septembre 2019

MÉNOPAUSE ET FAUSSE ALARME

1 min

Une étude d’une ampleur inédite confirme que suivre un traitement hormonal de substitution (THS) pour la ménopause expose les femmes à un surrisque de cancer du sein. Pire encore, le risque persisterait des années après l’arrêt du THS. Mais ce travail, publié en août dans la revue médicale de référence « The Lancet », est largement controversé. D’abord, ses résultats concernant le cancer du sein s

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :