SFR Presse
Le Figaro
11 août 2019

Les délocalisations à l’origine de la pénurie de médicaments en France

80 % des principes actifs sont fabriqués hors d’Europe, contre 20 % il y a trente ans.

Keren Lentschner

3 min

Keren Lentschner
Keren Lentschner

PHARMACIE Le diagnostic a déjà été posé, mais le mal ne cesse de s’étendre. En juin, 2 318 médicaments étaient « en tension » dans les 21 000 officines de l’Hexagone. Parmi eux, vaccins, antibiotiques, antiparkisoniens et anticancéreux. De 2008 à 2018, le nombre de ruptures a été multiplié par vingt. Près d’un Français sur quatre y a été confronté. À l’automne 2018, un rapport sénatorial sur les p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :