SFR Presse
La Croix
13 décembre 2018

La fatigue et le désarroi des commerçants

Simon Barthélémy (à Bordeaux), Anaïs Brosseau (à Paris) et Pascal Charrier (à Saint-Étienne)

4 min

1 like

Simon Barthélémy (à Bordeaux), Anaïs Brosseau (à Paris) et Pascal Charrier (à Saint-Étienne)
Simon Barthélémy (à Bordeaux), Anaïs Brosseau (à Paris) et Pascal Charrier (à Saint-Étienne)

À Bordeaux, Paris ou encore Saint-Étienne, où plusieurs magasins ont été pillés samedi 8 décembre, élus et commerçants redoutent de nouveaux débordements lors d’un possible « acte V ». Si le gouvernement n’a « à ce stade pas décidé d’interdire les manifestations » de samedi 15 décembre, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a appelé les gilets jaunes à « ne pas manifester ». Plusieurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :