SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
3 novembre 2019

Thomas Andrieux ENTRAÎNEUR DE BOULAZAC

1 min

« La confiance s’installe parce qu’on les laisse à 14 points dans le premier quart-temps. Le bémol, ce sont les 20 rebonds offensifs laissés à l’adversaire. C’est pour ça que j’ai fait rentrer Alpha Kaba et il a bien contrôlé Ndoye. On a été cohérent au rebond. On voulait tenir le tir à trois points, on l’a fait. »

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :