SFR Presse
Libération
7 août 2018

A Albi, des riverains au bord du court-circuit

Dans le Tarn, une piste de course automobile expose ses voisins à un vacarme incessant depuis sa reprise par un gestionnaire privé. Les pouvoirs publics tardent à faire appliquer un décret qui permettrait de réduire les décibels.

6 min

1 like

«J’arrête, moi. Je n’en peux plus, je vous le dis, je vais vendre ma maison, à prix cassé s’il le faut», menace une travailleuse de nuit, yeux cernés, visage tendu, veines bombées. Comme une trentaine de membres de l’Association des riverains de l’autodrome d’Albi-Le Séquestre (Aras), elle est venue poser pour une énième photo de presse. Sur la place de la mairie du Séquestre, en périphérie d’Albi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :