SFR Presse
La Provence
24 avril 2019

Les familles du Racati craignent pour leur vie

Gillian FLÉQUÉ

3 min

Gillian FLÉQUÉ
Gillian FLÉQUÉ

L’école de la cité du Racati est restée bloquée quelques minutes hier matin. Par peur de représailles, la maman ne donnera pas son prénom. Nous l’appellerons Sarah. Elle vit dans la cité du Racati (3e) et avec une quinzaine d’autres membres de l’association des Parents d’élèves, elle est restée devant le portail de l’école Saint-Charles 1 hier matin. Pour un blocage, et surtout, un appel à l’aide

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :