SFR Presse
Le Figaro
7 octobre 2018

Le problème du sommeil

Emilie Veyretout

1 min

En Europe et aux États-Unis, une femme moderne passe en moyenne sept heures par jour derrière un écran, dont plusieurs le soir, avant de s’endormir. Si l’utilisation chronique des smartphones n’aggrave pas directement les signes de l’âge, son impact sur le sommeil n’est plus à démontrer - surtout après 21 heures. Or, on le sait, c’est la nuit que la peau, comme l’organisme en général, récupère. Un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

Elle
25 octobre 2019

alerte rouge

6 min

1 like