SFR Presse
Le Parisien
22 janvier 2020

« Nous voulons frapper fort »

Au barreau de Caen, qui avait inauguré le « lancer de robes » pour protester contre la réforme des retraites, les avocats réclament le renvoi des dossiers et déposent des demandes de remise en liberté.

De Notre Envoyée Spéciale Zoé Lauwereys À Caen

3 min

De Notre Envoyée Spéciale Zoé Lauwereys À Caen
De Notre Envoyée Spéciale Zoé Lauwereys À Caen

« C’est là que tout a commencé quand même. Là que Nicole Belloubet s’est pris toutes les robes à ses pieds », nous montre cette avocate tendant fièrement le bras en direction d’une coursive de la cité judiciaire de Caen. Le 8 janvier, alors que la garde des Sceaux visitait le tribunal de grande instance pour son premier déplacement de 2020, plusieurs dizaines d’avocats ont balancé leu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :