SFR Presse
Le Figaro
25 juin 2020

Pourquoi la baisse du chômage en mai est un trompe-l’œil

Marc Landré

2 min

C’est à y perdre son latin. Après avoir explosé de près de 1,1 million sur les mois de mars et avril, le nombre d’inscrits en catégorie  A à Pôle emploi a fondu de 149 900 en mai, selon les données publiées ce jeudi par le ministère du Travail. Il s’agit de la plus forte baisse enregistrée depuis la création de la série en 1996 ! Le nombre de chômeurs en catégorie A demeure toutefois à un niveau t

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :