SFR Presse

Cerveau présumé d'un saucissonnage mortel, il demande sa libération

S. G.

1 min

SAINT-BENOÎT. Soupçonné d'être l'instigateur et principal artisan du cambriolage s'étant soldé par la mort d'un septuagénaire le 15 avril 2017 à Sainte-Anne, Jean-René Moulouma, 45 ans, persiste à nier son implication. Alors que l'instruction est close et qu'il a été renvoyé devant les assises pour séquestration suivie de mort et vol avec violences, l'homme demandait hier sa remise en liberté en v

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :