SFR Presse
Corse Matin
25 avril 2019

Le gouvernement admet une "défaillance"

1 min

Tandis que les cimetières sri-lankais voyaient un défilé ininterrompu de funérailles de victimes de ces attentats, parmi les plus meurtriers au monde depuis le 11 septembre 2001, l’île d’Asie du Sud poursuivait hier sa gigantesque traque de suspects. Lors de raids nocturnes, les forces de sécurité ont arrêté 18 personnes supplémentaires, qui s’ajoutent aux 40 interpellées depuis dimanche. Le bilan

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :